Les mémoires de l’oiseau Mendelssohn. Texte et illustration de Monique Lepeuve. Edition Jacques Brémond. E.O 1993, n° II/XXX La reliure : un artisanat au chevet du livre. Conserver, sauvegarder en premier lieu tout en donnant au livre un écrin précieux. Habiller le livre, lui donner « un habit de fête ». Jouer avec les matériaux parfois précieux mais aussi bruts, détournés de leur première fonction. Reliure-écrin qui, dès la couverture, doit donner l’envie, l’idée des pages qui suivent et qui n’étouffent pas l’écrit.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association PAGES