visuel : Les fantômes invisibles, M-C. Bourven, 2018

 

ATELIER RECTO VERSO

Comme les maillons d’une chaine, chaque livre renvoie à celui qui le précède et annonce le suivant. C’est toujours un propos sur le texte comme forme et l’image comme matière. C’est parfois un itinéraire aux méandres multiples car je recherche l’inédit et l’originalité… Tout en évitant la démesure car il s’agit de privilégier l’intimité du lecteur/regardeur avec l’objet-livre. Pour M-C. Bourven le livre d’artiste est un objet complet et une oeuvre d’art totale. Si la gravure est son domaine de prédilection, chaque livre n’en reste pas moins le terrain privilégié d’une expérience inédite où se jouent le texte et l’image mais aussi la forme, le rouleau, le codex… La lecture prend des chemins de traverse, car il s’agit de brouiller les pistes et d’offrir au lecteur un itinéraire bis visuel et tactile…

 

www.mariechristinebourven.com

aimecbaime@aol.com

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association PAGES